5 conseils pour réussir vos campagnes d’e-mailing

On ne le répètera jamais assez … Un site Internet est un outil dont il faut faire la promotion pour en tirer des bénéfices.

Pour cela vous avez à votre disposition une arme qui, si elle est utilisée judicieusement, vous permet de générer du trafic … donc potentiellement du contact : l’e-mailing.

1°) La collecte

Pour lancer une campagne, il faut nécessairement des contacts. Cette constitution de fichier est une étape primordiale. Veillez à obtenir des adresses valides : utilisez vos fichiers clients ou adressez vous à des sociétés spécialisées dans la location de données.

Ciblez autant que possible vos destinataires tout en respectant les règles du double opt-in (pour le B-to-C) et opt-out (pour le B-to-B).

2°) Le message

Le problème des e-mails aujourd’hui, porte un nom : les pourriels, le spam. En conséquence les utilisateurs sont tous équipés d’anti-virus et d’anti-spam. Ainsi n’ajoutez pas de pièces jointes. Evitez les messages en corps 18 : inutile d’écrire grand pour attirer l’attention.
Privilégiez également les accroches plutôt que de longs textes. Le mieux est de coupler vos messages sur plusieurs supports (emailing/site internet)
Pour le sujet de votre message n’utilisez pas non plus des termes génériques comme « offert » ou « gratuit » qui sont souvent filtrés par les anti-spams.

3°) L’envoi

En général un e-mail est ouvert lorsqu’on reconnait l’expéditeur. Ainsi si vous n’êtes pas reconnaissable de façon « humaine » votre e-mail ne sera pas ouvert. Evitez ainsi les adresses d’expédition telle que « root@domaine.com » ou « webmaster@domaine.com ». Privilégiez de vraies adresses, quitte à en créer.

4°) Le routage

Comparé à une campagne de mailing, l’e-mailing a pour avantage d’avoir des frais de routage quasi inexistant. Ceci dit pour un grand nombre d’adresses, il vous sera impossible de les envoyer avec votre logiciel d’e-mail de type « outlook » ou « mail ». D’autre part pour ne pas être considéré comme un spammeur il vous faut faire partie d’une liste blanche auprès des opérateurs les plus connus. Pour ce domaine je ne peux que vous conseiller de vous adresser à des spécialistes.

5°) L’analyse

Le deuxième avantage de l’e-mailing c’est sa nature électronique : cela veut dire qu’il est possible de tracer toutes les actions qui ont étés entreprises pendant la campagne. A savoir : le nombre d’envois réussi, le nombre d’e-mails ouverts, le nombre de clics (unique, répétition).
Vous pouvez également comparer vos campagnes et analyser quelles sont les facteurs de réussite.

En conclusion je dirais que les campagnes d’e-mailing vous permettent de diffuser des messages à la bonne personne au bon moment et d’en mesurer les résultats. En clair, vous pouvez connaitre votre retour sur investissement et c’est comme ca que vous rentabiliserez votre stratégie web.

D’autres outils existent aussi notamment pour coupler les campagnes mailing (voie postale) et web. Je les présenterai dans un autre post.

Et vous ? quelles sont vos petites astuces pour réussir vos campagnes d’e-mailing ?