Faut secouer le web, sinon les idées, elles restent en bas!

Selon les théories marketing, les agences font de la publicité pour que les consommateurs l’entendent et se mettent à acheter le produit vanté. Mais cette approche oublie totalement un des éléments clés du processus d’achat : la communication vers les consommateurs ne fonctionne pas de manière unilatérale.

Au contraire, les consommateurs interagissent et sont très sensibles aux recommandations ou critiques de leur entourage. Le bouche-à-oreille est déterminant dans le processus d’achat. En effet, le buzz marketing qui englobe toutes ces notions de communication dont le consommateur est à l’origine est en pleine expansion.

Orangina a d’ailleurs lancé une campagne de buzz tout à fait remarquable en créant Sup d’Orangina, l’école des meilleurs buveurs d’Orangina du monde. Pour intégrer le campus il faut réussir 3 épreuves d’admission:

1. le test de connaissance
2. le test de force Maxi Secousses
3. le test de mémoire Pulp Friction

Une fois admis, il s’agit de proposer la meilleure technique pour secouer une bouteille d’Orangina et gagner un maximum de points Orangina. Résultat, les internautes sont conquis! Mais attention car cet outil peut devenir dangereux si le message est modifié ou détourné contre le produit en question.

Quel idée de buzz auriez vous mis en place ?