Le médiaphone ?

Le marketing mobile permet des taux de retours élevés mais ce marché reste encore limité en France (20 millions d’euros en 2006). Pourtant, SFR a annoncé le lancement de sa régie publicitaire le mois prochain. Orange, pour sa part, devrait internationaliser sa régie mobile en juin via sa filiale Orange Publicité pendant que Bouygues Telecom transfère sa régie au sein de TF1 Publicité.

Mais pourquoi les opérateurs télécoms ont-ils tous décidés d’internationaliser leur régie mobile ?

L’élément déclencheur est que Gallery ouvrira en juin prochain la publicité sur son portail internet mobile. Cependant, pour que le marketing mobile décolle réellement, il faudra surtout attendre les offres de navigation illimitée sur internet. Au Japon c’est ce type d’offre qui a permis à l’internet mobile de prendre la place importante qu’il a aujourd’hui et d’ainsi développer la publicité.
Dans notre pays, le coût élevé de la connexion est un frein. Bouyges Télécom est le seul opérateur à proposer une offre de surf illimitée à 9,90 euros par mois.
Par ailleurs, le paiement via le téléphone portable, qui devrait voir ses premières offres apparaître en France fin 2008, voire début 2009 permettrait lui aussi d’augmenter considérablement les investissements publicitaires sur ce support. Des expérimentations ont lieu depuis 2006 : des puces s’insérant directement dans les téléphones devraient remplacer les puces des cartes bancaires. Mais ce sont les titres de transport qui devraient être le premier usage du paiement sur mobile. Voyages-sncf.com pense ainsi lancer la commercialisation à grande échelle de billets de train par mobile d’ici à la fin de l’année.

Alors est-ce la fin des téléphone qui tels qu’on les a connu ?