TENDANCES COM Au commencement était le blog …

TENDANCES COM Au commencement était le blog …

Lorsque l’on écrira l’histoire du web interactif et collaboratif, on pourra écrire « Au commencement était le blog ». D’abord parce qu’en dehors du site web, il est l’outil premier de l’interaction avec le public, ensuite parce qu’il est aujourd’hui la pierre angulaire d’une stratégie de contenus réussie. Vous souhaitez « initier » une stratégie efficace ? Elle doit se construire sur vos propres outils. Permettez-nous de « bannir » la production de contenus uniquement, par exemple, sur des réseaux sociaux. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’ils ne vous appartiennent plus une fois postés.

 

Capitaliser durablement sur vos propres contenus

Vous n’imaginez pas acheter du mobilier pour votre bureau et l’installer dans l’immeuble d’en face ? Il en va de même sur la toile. Les réseaux sociaux sont souvent des entreprises. Celles-ci peuvent disparaître ou changer les conditions d’utilisation. Voilà pourquoi nous préconisons de démarrer une communication digitale à partir d’un blog vous appartenant sur lequel vous n’aurez plus qu’à capitaliser…, et ce, durablement.

 

Le web, c’est n’est pas n’importe quoi ni n’importe comment

Votre blog sera la base d’une diffusion de liens vers des réseaux de type Facebook ou Twitter ou vers les plateformes de curation (Scoop it, etc.). Il ne vous restera donc naturellement qu’à mettre en place une stratégie de contenus et à utiliser les réseaux sociaux pour ce qu’ils sont : des outils de diffusion complémentaires et ce même s’ils sont parfois plus lus que les blogs eux-mêmes.

Dernier conseil : allez-y à votre rythme !En effet, une stratégie de présence digitale est faite pour durer dans le temps. Il ne vous servait à rien de démarrer en trombe si c’est pour caller et ne plus diffuser régulièrement d’informations au bout d’un mois. Des questions, un doute ? Contactez naturellement vos conseillers. Ne restez pas seuls ! Avant de partir à fond, un audit s’impose autant que la définition d’objectifs et de moyens. Le web, c’est n’est pas n’importe quoi ni n’importe comment. Le mot conseil prend ici tout son sens et évite les échecs.